vendredi 31 juillet 2015

Phobos, T1 : Les éphémères ~ Victor Dixen




Auteur : Victor Dixen.
Éditions : Robert Laffont.
Genre : Adolescence, Science-fiction, romance, thriller.
Année de sortie : 2015.
Nombre de pages : 448.

Synopsis : Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis : C’est d’abord la couverture qui m’a attirée vers ce livre – cette jeune femme rousse qui semble dériver à travers l’espace, au milieu des étoiles, mars en fond – puis le synopsis. Il faisait très accrocheur, surtout la dernière phrase, et comme des romances se profilaient à l’horizon, je n’ai pas hésité. De plus, le résumé et l’héroïne m’ont tout de suite fait penser à « La Sélection » de Kiera Cass, et comme c’est l’un de mes plus gros coups de cœur, j’ai suivi mon instinct, bien que la comparaison avec l’œuvre de Kiera Cass s’arrête là au niveau du contenu.

On suit Léonor, une des six jeunes filles choisies pour faire partie du premier colon sur Mars, qui est aussi constitué de six garçons. Chaque semaine, ils peuvent choisir la personne qu’ils vont rencontrer pendant six minutes, voir séduire s'il y a attraction, afin de pouvoir assurer une descendance sur Mars.

Chacun n’a plus aucune attache sur Terre, et surtout, chacun à un secret qu’il veut cacher, on l’apprend bien vite.

Dès le début, on se rend compte que quelque chose ne va pas : six de chaque côté, filles et garçons, qui doivent obligatoirement trouver un compagnon ou une compagne, ce n’est que l’illusion d’un choix, Léonor ne se fait pas trop d’espoir non plus. Elle n’est pas vraiment là pour l’amour, et le fait clairement comprendre dès le début, bien que certaines personnes la fassent au fur et à mesure changer d’avis…

« - Tu vas me prendre pour un naze, si je te dis que j'ai rêvé de toi toutes les nuits depuis ?
- Pour un naze ? Non. Pour un beau parleur, peut-être. Après tout, c'est pour cela qu'ils appellent ça le Parloir, pas vrai ? Parce qu'ici, c'est le royaume des belles paroles
. »

Elle avait un côté très humain, très fragile au fond, et c’est cette sensibilité que j’ai appréciée chez elle, ainsi que son caractère impétueux. Elle a des défauts, on nous les dévoile, mais ça ne fait que renforcer l’affection qu’on a pour son personnage, qui est dotée de grandes qualités également.

Une autre chose dès le commencement m’a interpellée également, et m’a un peu choquée : le fait qu’ils soient filmés pendant tout le voyage jusqu’à Mars, et pendant le restant de leur vie. Et ce n’est pas la seule chose qui montre la perversité du système dans lequel ils vivent : il y en a de nombreuses autres, tout au long du livre, des révélations palpitantes, qui font que l’on est captivé pendant tout le long, qu’on se révolte, et que l’on veuille nous aussi mener notre enquête et en savoir plus.

Victor Dixen met les bases dès le début, nous révèle pile ce qu’il faut pour nous tenir en haleine du début à la fin, et nous mettant sur les pistes un peu plus à chaque chapitre, en nous faisant découvrir toujours plus de choses.

« - Stupide de juger sur le physique ? Et tu crois que les filles, à côté, elles nous jugent sur quoi ?
- Vu que tu caracoles en tête des classements, c'est sûr que ce n'est pas sur notre QI. »

Les chapitres sont assez spéciaux : ils peuvent apparaître en plein milieu, au début ou à la fin d’une page, et sont répartis en actes. Chaque chapitre indique le lieu où se passe l’action, l’heure et d’autres informations.

Tout au long du roman, on est pris dans une atmosphère oppressante, tantôt malsaine, tantôt plus légère, qui ne peut que nous faire accrocher. Les personnages nous font chavirer à travers leurs aventures et leurs émotions, et on s’intéresse à chacun d’entre eux, personnages secondaires comme principaux, qui forment ce formidable livre qui, à la fin, ne vous laisse qu’une pensée en tête : « Je veux la suite maintenant. »
Inès.

adda9
Un véritable coup de cœur, qui nous captive et nous fascine et dont on ne peut pas décrocher du début à la fin, une merveille, une pépite.

11 commentaires:

  1. Ce livre me tente de plus en plus! A chaque fois que je le vois dans une librairie, je suis toujours tentée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite plus, c'est une merveille ! (;
      ~ Inès

      Supprimer
  2. Les chroniques que je lis me donne de plus en plus envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je te le conseille vraiment, c'est un livre absolument captivant ! ^^
      ~ Inès

      Supprimer
  3. Maintenant que j'ai lu ta chronique, j'ai encore plus envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! :p C'est une pépite qui doit être lue à tout prix !
      ~ Inès

      Supprimer
  4. Bonjour !
    J'ai beaucoup aimé ton avis sur Phobos, qui est véritablement un chef d'oeuvre haha. bref, j'ai trouvé que c'était une chronique très intéressante puisque tu parles même de la disposition des chapitres et des informations qui y sont indiquées. Du coup, je me demandais s'il serait possible de partager ton avis sur le blog que je tiens avec d'autres personnes ? Il est officiellement ouvert depuis aujourd'hui même, et notre première chronique est justement Phobos. On s'était dit que pour enrichir chacune de nos critiques, on partagerait l'avis d'autres blogs, mais seulement si ces dits blogs acceptent, d'où ma demande.
    Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire ce commentaire.

    - Naomi, du blog Lit Thé Râle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, c'est adorable ! Je vais filer y jeter un coup d’œil, et c'est avec plaisir que j'accepte ta demande !
      De plus, le nom de votre blog est vraiment génial ! Il me correspond parfaitement, surtout pour les deux derniers mots, haha !
      ~ Inès

      Supprimer
    2. Merci beaucoup à toi, c'est très gentil de ta part tout ça !
      Je suis bien contente de savoir que le nom du blog te plaît haha, surtout si tu te trouves à travers le nom, c'est vraiment génial ! Encore merci. c:

      Supprimer
    3. De rien, je le pense vraiment ! (:
      Oui, c'est vraiment très bien trouvé !
      ~ Inès

      Supprimer